Vous n’êtes pas sans savoir que depuis maintenant quelques mois Google prend en compte la vitesse de chargement de vos pages Web pour effectuer son classement lors de l’indexation et du retour des résultats de recherche. On peut donc facilement résumer cela par : à site léger, meilleur référencement tu auras !

Pourquoi compresser ?

La compression vous permettra d’optimiser votre site sur plusieurs points très intéressants à prendre en compte :

  • économie de la bande passante
  • performances du site
  • référencement

Rien que ces points devraient vous donner envie d’en savoir un peu plus… non ?

Mais qu’est-ce que c’est ?

La compression gzip est une compression utilisant un format GNUzip (le projet GNU). Tout se passe directement sur les serveurs hébergeant vos sites Web. Le serveur compresse les données, votre navigateur lui se chargera de les décompresser.

  1. Le serveur compresse les données (code HTML, CSS, javascript, etc.)
  2. Les fichiers transitent par le réseau via HTTP
  3. Le navigateur décompresse les données avant de les interpréter

Mon navigateur le prend en charge ?

La plupart des navigateurs modernes prennent en charge ce type de compression puisqu’elle est prévue depuis 1999. Ainsi Firefox, Opera et Safari prennent en charge cette compression sur toutes leurs versions, opera depuis sa version 5.12 et IE depuis sa version 4.

Oui mais…

Jusqu’à IE6 ce mode de compression pose quelques problèmes, puisqu’il peut arriver certains bogues lors de la décompression. C’est pourquoi dans les quelques lignes de code qui vont suivre, IE ne sera pas pris en compte (impossibilité de cibler un navigateur sur sa version).

Utiliser la compression Gzip

Le code que je vais vous donner est un code simplifié fonctionnel pour les serveurs mutualisés OVH. En effet pour plus de détail sur son utilisation sur d’autres « niveaux » de serveurs, je vous renvoie sur l’excellent article de Dew.

Je vous invite donc à créer un fichier .htaccess à la racine de votre site. Pour cela sous Windows il vous faudra créer un fichier .txt et en changer l’extension directement sur votre serveur. (grâce à Filezilla par exemple)
Quoi qu’il en soit je vous invite à entrer ces quelques lignes de codes dans votre fichier. Ce sont celles que j’utilise sur ce domaine, cela fonctionne parfaitement, mais peut-être n’aurez-vous pas besoin de tout, je vous détaille donc chaque ligne.

Fichier « .htaccess »

##	activation ZEND optimizer
SetEnv ZEND_OPTIMIZER 1

##	suppression de SESSID dans les url
SetEnv SESSION_USE_TRANS_SID 0

##	serveur en PHP5
SetEnv PHP_VER 5

##	Commenter la ligne ci-dessous si plantage 
# php_flag zlib.output_compression on

##	Activer le filtre
SetOutputFilter DEFLATE

##	Certains navigateurs ne peuvent pas avoir GZIP (les vieux) 
BrowserMatch ^Mozilla/4 gzip-only-text/html
BrowserMatch ^Mozilla/4\.0678 no-gzip

##	On ne prend pas IE 
BrowserMatch \bMSIE !no-gzip !gzip-only-text/html

##	On ne compresse pas les images, elles le sont déjà
SetEnvIfNoCase Request_URI \.(?:gif|jpe?g|png)$ no-gzip dont-vary

##	on gère le cas des proxy 
Header append Vary User-Agent env=!dont-vary

Pour information un dièse devant une ligne sert à commenter cette ligne, elle devient donc une simple note et n’est pas comprise par le serveur. Le double dièse c’est juste pour la présentation :)

Le ZEND OPTIMISER doit être activé (ligne 2) pour pouvoir utiliser la compression Gzip. Sauf que sur OVH il semblerait que PHP5 soit nécessaire pour que l’outil de compression fonctionne. Il faut donc renseigner la version de PHP à utiliser (ligne 8).

Bon ! Sachez que je ne suis pas spécialiste du langage indien (Apache), donc certains points sont flous pour moi. Si un des visiteurs s’y connait là dessus qu’il n’hésite pas à nous en dire davantage.
Merci d’avance.

Et après ?

Et bien normalement c’est tout. Vous venez d’optimiser votre site Internet pour son chargement. Votre référencement vous remerciera, et vos visiteurs aussi je pense !

Vous pouvez, si ce n’est pas déjà fait, inscrire votre site Internet sur Google dans les outils pour Webmasters. Cet outil très pratique vous livre un grand nombre d’informations sur la vitesse de chargement de vos pages (Labos > Performances du site), mais aussi sur les principaux sites qui redirigent sur vos pages, sur les mots-clefs qui ressortent de l’indexation de vos pages, etc.
Un outil très pratique, et gratuit, dont il serait dommage de se priver.

La prochaine fois nous verrons comment utiliser d’autres outils à notre disposition pour tester l’optimisation de nos pages Web, ainsi que la mise en cache des fichiers de notre site.

A la prochaine 😉