Politique sur les liens affiliés

En France, la présence de liens affiliés fait souvent couler de l’encre et engendre parfois des débats houleux sur la toile (réseaux sociaux ou forums). C’est peut-être parce qu’en France, lorsqu’il s’agit d’argent, on est vite coincé du *%£$ et que le flouze est vite sujet à tabou, ou associé aux choses qui dérangent.

Les articles de ce blog proposent parfois également des liens affiliés lorsque le service de destination en propose. Ce fut le point de départ de débats sur la légitimité des liens proposés, et parfois même de l’article complet, et c’est normal…

Qu’est-ce que l’affiliation ?

Petit topo rapide pour ceux qui ne sont pas tout à fait aux faits : l’affiliation, c’est cette méthode qui consiste, pour un service en ligne, de rétribuer des personnes grâce à la promotion qu’elles font de leur service. D’un point de vue éditeur de contenu, c’est ce qui va me permettre de gagner un peu d’argent si je conseille un service tiers à mes lecteurs, et que ces lecteurs achètent ce service tiers que je promeus.

En bref, dans mon cas, je place un lien dans un article vers un service qui ne m’appartient pas, mais dont je souhaite faire la promotion. J’ajoute un marqueur dans ce lien qui permet de définir que l’utilisateur qui va cliquer dessus vient de mon site web. Le service tiers détecte ce marqueur et dès lors que vous commandez sur ce service tiers, mon compte « affilié » est crédité. (parfois avec de l’argent, parfois avec des crédits propres au service)

Vous comprendrez donc qu’à partir du moment où un intérêt financier rentre en jeu dans l’ajout d’un lien sur un article, la légitimité de ce lien en pâtit…

La politique d’affiliation de Creative Juiz

Parce que j’ai déjà débattu à plusieurs reprises sur la toile, et que la politique de ce blog est la transparence, je vais poser sur cette page la politique d’affiliation que je défends pour des raisons de légitimité et de qualité de mes articles.

Historique

Ce blog et ses contenus sont complètement gratuits, depuis 2010 !
À une époque, il y avait de la publicité Adsense pour m’éviter les frais de serveurs, mais ça n’a jamais marché, Google étant pluôt radin, j’ai donc opté pour une demande de dons auprès de mes lecteurs et supprimé les publicités en 2013, les lecteurs sont beaucoup plus généreux.

Parallèlement à cela, le blog a eu de plus en plus de succès auprès des professionnels du web, débutants comme confirmés. Les demandes d’articles sponsorisés et de liens sponsorisés n’ont cessé de croître depuis 2011, de ce fait.

Ayant comme premier objectif de maintenir la qualité de mes articles, je ne pouvais décemment pas accepter n’importe quelle proposition de liens. J’en ai même refusé la plupart.

Politique générale

La position générale que je défends est la suivante :

J’écris pour le plaisir d’écrire et de partager. La présence de liens affiliés est un bonus que je réfléchis après rédaction, et non avant, afin de maintenir un objectif de qualité de mes articles.

Les partenariats

Lorsque des liens affiliés apparaissent dans mes articles, ils sont souvent justifiés par un partenariat longuement réfléchi avec un service tiers.

Par exemple le partenariat avec Tuto.com me permet de vous proposer des articles/vidéos dont vous êtes les premiers bénéficiaires. Ces vidéos sont normalement payantes et deviennent gratuites pour vous. En échange ça offre de la visibilité à une formation précise chez Tuto.com, et me permet de toucher une petite commission si jamais vous décidez d’acheter la formation complète. (et uniquement à cette condition)
Juste retour des choses je trouve, tout le monde est gagnant, et ce n’est pas sans effort de ma part : chaque formation est visionnée, parfois partiellement, parfois dans son ensemble. J’ai refusé 8 formations sur les 4 diffusées (ou prévues) à l’heure d’écriture de ces lignes, afin de miser sur des formations justes et adaptées, qualitatives !

Il en était de même avec le partenariat proposé par iStockPhoto, vous bénéficiez de fichiers graphiques gratuits, tout en permettant la promotion de la plateforme, me rétribuant au passage sur les autres fichiers que vous achetiez (soit dit en passant, le chiffre est resté à 0). Les thématiques des images étaient issues d’un travail de pré-sélection en amont, toujours dans cet objectif qualitatif.

Les liens Amazon ou Eyrolles

Certains retours de lecture sont accompagnés de leurs liens vers Amazon ou Eyrolles, me permettant de toucher quelques deniers pour vous avoir donné mon avis sur un bouquin que je viens de finir. Il n’y a aucun partenariat prévu avec ces éditeurs ou ces boutiques.

Ma volonté première est de partager cette lecture avec vous pour vous orienter (ou pas) vers les bouquins qui m’ont été utiles dans ma progression. L’article ainsi écrit est là pour vous servir. J’ajoute un lien vers le livre sur Amazon ou Eyrolles dans un second temps pour vous orienter vers une boutique, libre à vous d’aller l’acheter ailleurs, bien sûr.
Mais de fait, ces deux boutiques proposent des liens affiliés, alors pourquoi pas bénéficier d’un petit bonus ? C’est une maigre récompense compte tenu du temps que prend la rédaction d’un tel article.

Il en sera de même pour toute forme de lien affilié (ou non d’ailleurs) vers un autre service tiers.

Les articles sponsorisés

Il n’y en a pas. Le seul qui peut s’y apparenter est l’article sur Portrait Professionnel. L’éditeur de ce logiciel m’avait proposé une licence gratuite, libre ensuite à moi d’écrire un billet de blog, il était ouvert aux critiques et rien ne m’était imposé.
J’ai donc testé ce logiciel et écris un article en conséquence, uniquement parce que j’étais persuadé de la qualité de ce logiciel et de son évolution dans le futur.

Les articles sponsorisés sont prévus sur Creative Juiz, et seront mentionnés comme tels. Cependant aucun de ceux que l’on m’a proposé n’a abouti, faute de qualité du produit ou de proposition intéressante pour mon lectorat. (vous)

Pour résumer ?

La qualité avant tout.

La rédaction des articles de ce blog représente plusieurs milliers d’heures investies. Après avoir écrit un article qui renvoie vers des services ou produits tiers, je me demande souvent si ce service propose de l’affiliation. S’il en propose, je m’inscris (sauf s’il s’agit de plateforme d’affiliation sous traitantes, trop chiant à gérer), s’il n’en propose pas, tant pis, ça ne change rien au contenu de l’article.

Jamais vous ne verrez un article sur Creative Juiz issue d’une question comme : « Ou vais-je placer ces liens affiliés ? »

Merci pour votre confiance et votre compréhension. Et bonne lecture !