Polarr est un outil en ligne qui vous permet d’éditer vos photos. Bien pratique lorsque vous n’avez pas votre outil préféré sous la main. Proposant pas loin de 15 filtres par défaut, cet outil est idéal pour les retouches colorimétriques. Petite démo avec une de mes photos.

Cet article vient compléter un précédent article sur les outils gratuits pour la retouche photo ou le dessin vectoriel. Je ne peux que vous inviter à le lire également.

L’interface

Pour les utilisateurs de Photoshop ou Lightroom, vous ne devriez pas être trop perdus, l’interface est un mélange très simplifié des deux outils.

Interface de Polarr en 10 points

Pour commencer à éditer une photographie, rien de plus simple : glissez-là simplement dans l’espace central de l’outil, ou utilisez l’outil d’import (1), qui peut également récupérer une photo du Cloud.

Voici l’interface présentée en 10 points :

  1. Importez/exportez vos retouches depuis votre ordinateur ou le Cloud. Vous pouvez ouvrir plusieurs fichiers en même temps.
  2. Les filtres se trouvent sur ces deux volets, le premier regroupant vos filtres personnalisés, le second les filtres par défaut proposés par l’application.
  3. L’historique de vos retouchent sont enregistrées dans ce volet, il vous permet de revenir sur une action très simplement.
  4. La barre supérieure vous offre quelques outils de zoom, dézoom, rotation ou mise en plein écran, et sert de rappel des caractéristiques de votre photo en cours d’édition.
  5. La photo que vous êtes en train d’éditer.
  6. Les photos ouvertes, vous pouvez passer de l’une à l’autre simplement.
  7. L’histogramme, l’essentiel (en complément de vos yeux) pour la retouche d’une photo. Il ne propose aucune option particulière, il est juste là…
  8. Une barre d’outils pour redimensionner ou appliquer des dégradés radiaux ou linéaires dans vos filtres.
  9. Les principaux filtres de « récupération » de la couleur.
  10. Les courbes de niveaux par couleur
  11. Et les 4 autres volets de retouches qu’on ne voit pas sur cette image qui permettent de modifier la saturation, luminance, les tons de chaque couleur, la balance, les ombres, et également de gérer le vignettage.

Les filtres par défaut

histogramme-polarr Sans même retoucher ma photo qui manque un peu de lumière, voyons ce que les filtres par défaut de Polarr nous offrent.
En sachant qu’une fois ces filtres appliqués, il est tout à fait possible de les retoucher pour les adapter plus précisément à votre photographie et au sentiment que vous souhaitez voir dégagé de votre cliché.

Voici 6 filtres qui rendaient quelque chose d’intéressant avec ma photo.

6 filtres de Polarr

Retouches plus précises

Je ne vais pas vous faire l’affront de vous présenter un par un les filtres de retouche photo, déjà parce que ce n’est pas ma spécialité, mais également parce que les goûts et les couleurs… enfin bref !

Pour résumer cet outil en quelques mots :

  • Retouche la colorimétrie de vos photos,
  • Vous permet d’enregistrer vos paramètres et filtres personnalisés,
  • L’outil est fait en JS et WebGL, si c’est pas beau ça !
  • Les filtres et options sont vraiment riches,
  • Le fullscreen est bien utile pour se dégager de toute distraction.

Si jamais vous voulez faire des tests avec une photo, l’outil propose une photo de départ, autrement vous êtes libres de tester avec l’une des miennes : 3 photos de la catégorie nature.

Amusez-vous bien 😉